La police d'Hasselt a décidé de libérer 6 agents afin de screener en permanence les festivaliers du Pukkelpop sur les réseaux sociaux. Les agents auront officiellement pour tâche de débusquer les bagarreurs, les dealers et … les terroristes. Comac, le mouvement de jeunes du PTB, s'interroge sérieusement sur ces mesures. Sans réelle justification, elles deviennent de plus en plus intrusives et répressives. Comme le montre aussi l'élargissement de l'utilisation des amendes SAC contre les jeunes dans de nombreuses communes. Plus encore, le mouvement de jeunes se pose des questions sur les buts réels de la police locale. Pour ceux qui seront attrapés il y a aura en effet dorénavant un bancontact portable pour payer son amende. Le but est-il diminuer la consommation de drogue et d'assurer la sécurité, ou bien trouver des moyens d'encaisser rapidement de l'argent ?

André Flahaut, ministre PS du budget a annoncé 130 millions de nouvelles coupes pour la rentrée en communauté française. Il a déjà prévenu qu’aucun secteur ne sera immunisé, pas même l'enseignement ou la culture. « Annoncer un troisième round de coupes budgétaires de 130 millions d'euros et prétendre que ce sera “indolore” c'est simplement tromper les gens dénonce Charlie Le Paige, président de Comac, le mouvement de jeunes du PTB. Les budgets sont déjà à l'os. Au lieu de gérer l'austérité et de tenter de faire encore passer la pilule, la majorité PS-CDH devrait tirer la sonnette d'alarme et refuser cette logique ».

Depuis plusieurs semaines, les secondes sessions des étudiants sont sur le devant de la scène et le mécontentement des étudiants se fait entendre. Et pour cause : certains établissements font repasser des examens pourtant déjà réussis, mettant en danger la réussite de nombreux étudiants. Retour sur un problème qui ne résulte pas seulement d’une question « d’interprétation » mais qui touche aux fondements mêmes du décret Paysage du Ministre Marcourt.

Le tour Alternatiba, c’est 5 600 km à travers 6 pays en 187 étapes entre le 5 juin et le 26 septembre. Un tour de 4 mois depuis Bayonne (Sud-ouest de la France) jusqu’à Paris, en passant par Floreffe, Charleroi, Gand, mais aussi Lyon, San Sebastian, Genève ou encore Fribourg. Des jeunes et des moins jeunes qui ont décidé de passer quelques heures, quelques jours ou quelques semaines sur la selle d’un vélo pour dire : « Changeons le système, pas le climat ».

Aller-retour Belgique-Palestine. Il y a toujours deux côtés dans une histoire mais ceux-ci sont très rarement équilibrés
Comac a organisé un voyage de solidarité en Palestine cet été. Voici le témoignage d'un de ses participants.

Plusieurs dizaines d'étudiants, membres de Comac, le mouvement de jeunes du PTB dansaient le Sirtaki dans la gare d'Anvers jeudi soir, en présence de Peter Mertens, président du PTB. Avant de se rendre à la manifestation à Bruxelles, ils veulent déjà exprimer leur solidarité avec le peuple grec, pour la démocratie et le droit de faire d'autres choix que celui de l'austérité de l'Union Européenne. "En dansant le Sirtaki nous montrons qu'ils ne peuvent pas mettre la jeunesse à genoux" dit Sarah Schmit, porte parole de Comac.

« Non à la prolongation des centrales nucléaires » : dans le cadre du vote en séance plénière sur la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, le mouvement de jeunes du PTB, Comac, organisait une action ”Die-in” contre la politique actuelle du gouvernement en matière d'énergie nucléaire

Comac, le mouvement de jeunes du PTB soutient et appelle à la manifestation de ce dimanche 21 juin à 13h30 en solidarité avec le peuple grec. Une mobilisation qui se fait aussi à l'échelle européenne à l'appel des grecs. Face à la politique d'austérité de l'Union Européenne, le peuple grec a choisi une autre voie. Depuis, l'Union Européenne organise un réel bras de fer afin d'étrangler la Grèce et sa résistance. Le peuple grec mérite tout notre soutien. Leur combat est le nôtre.

Le 15 mai 2015 a été publiée la liste des premiers signataires de la plateforme BACBI, qui appelle au boycott culturel et académique d'Israël. Cette nouvelle initiative oeuvre dans le cadre d'un mouvement international d'actions non-violentes afin de contribuer à l'arrêt des politiques coloniale et d'apartheid de l'Etat israélien. Elle a déjà été signée par plus de 336 académiques de tout le pays. Comac (le mouvement de jeunes du PTB) soutient cet appel qui contribue à élargir considérablement les initiatives déjà en cours et demande que le débat ait enfin lieu en Belgique.

Le 10 mai dernier avait lieu le festival anti-raciste « Diversity in Antwerp City ». Cet événement était organisé par le mouvement de jeunes du PTB (Comac), et a rassemblé plus de 4000 personnes. Les membres de Comac Bruxelles en ont profité pour organiser une journée placée sous le thème de l'anti-fascisme, en combinant le festival avec une visite du camp de Breendonk, utilisé par l’occupant Nazi comme prisons et camp transitoire vers les camps de la mort. Reportage.

Le Climate Express lance aujourd'hui sa campagne d'insciption pour le sommet climatique de Paris du 20 novembre au 12 décembre prochain. Vu le situation actuelle, il est urgent de prendre des mesures concrètes pour le climat et de mettre au premier plan les intérets de la planète et de la population plutot que le profits de quelques uns et de quelques grandes multinationales. C'est pourquoi, comme à Varsovie en 2013, Comac soutient l'initiatve du Climate Express et compte bien mobiliser massivement pour Paris.
Video

Face à la volonté du gouvernement fédéral d'investir 6 milliards d'euros pour acheter 4 nouveaux avions de guerre F-35, Comac (le mouvement de jeunes du PTB) a lancé une campagne afin d'exiger qu'on investisse plutôt cet argent dans les besoins sociaux, démocratiques et environnementaux. Un clip video vient de sortir pour faire la promotion de la campagne

Exequiel et Diego avaient 18 et 24 ans. Ils sont morts ce jeudi 14 mai à Valparaiso, au Chili, lors d’un incident alors qu’ils manifestaient pour la gratuité de l’enseignement supérieur. Un homme a tiré sur les étudiants et les a tué alors qu’ils étaient en train de coller des affiches devant son immeuble.

Alors que plus d'un jeune sur cinq est au chômage en Belgique et ils sont parmi les plus soumis aux emplois précaires, les nouvelles mesures du gouvernement ne va faire que renforcer la précarité. Une manifestation est prévue ce mardi 12 mai à l'appel des organisations de jeunesse syndicales (jeunes CSC et FGTB). Les jeunes réclament le retrait des mesures mais aussi des solutions concrètes pour garantir leur droit à l'emploi, comme la réduction collective du temps de travail. Comac (mouvement de jeunes du PTB) soutient l'appel.

Manifiesta On Tour est passé cette semaine par Bruxelles, Leuven et Louvain-La-Neuve. Plus de 600 jeunes ont participés à ces soirées avec au programme : concours musical, rencontres, expos photos, action symbolique, work shops avec d'autres associations de jeunesses... Trois soirées organisées par les jeunes de Comac qui étaient l'occasion de faire la promotion de ManiFiesta et de mettre la culture et des jeunes talents à l'honneur.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB (Parti du Travail de Belgique) et le Parti Communiste (PCB) organisent une visite du Fort de Breendonk ce dimanche 10 mai. « Pour que jamais on n’oublie la barbarie nazie et les milliers de Résistants qui ont donné leur vie pour que nous vivions libre » rappelle Petya Obolensky, responsable de Comac.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, s'oppose à la ré-introduction annoncée par le ministre Marcourt d'un concours à la fin de la première année des études de médecine qui serait prêt dès la rentrée académique prochaine. « C'est une mesure non seulement absurde en situation de pénurie avérée de médecins, mais cela va aussi renforcer la concurrence entre étudiants ainsi que les inégalités sociales » explique Charlie Le Paige, président de Comac. « Les étudiants, les patients, les soins de santé public : tout le monde va y perdre. Le seul gagnant ce sera l'Absym, le syndicat corporatiste des médecins, qui veut limiter le nombre de médecins afin de pouvoir garder des honoraires élevés »

Cette année, le festival "Les Ardentes" fête ses dix ans. Avec 100 000 visiteurs attendus en 4 jours de fête et de musique, le festival - fort mis en valeur par les autorités communales - est un des moments culturels importants dans la vie des jeunes à Liège. Malheureusement, nos tympans ne sont pas les seuls pour à payer l’addition pour ces 4 jours de festival. Cette année, c’est le portefeuille aussi, qui va payer, avec une nouvelle augmentation des tarifs.
LEUVEN – « Jean-Claude Luxleaks Juncker : ton Europe n'est pas la nôtre ». Le lundi 4 mai Comac, le mouvement de jeunes du PTB, organise une action lors de la venue du président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker à la KU Leuven. Juncker y donnera sa vision de l'Europe. Une vision qui est, selon le mouvement de jeunes de gauche, néfaste pour les travailleurs et les jeunes.

Pour contester les coupes budgétaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, Comac a organisé une action « râpe à fromage » contre les coupes en fédération Wallonie-Bruxelles à 17h aujourd'hui devant le siège du gouvernement (Place Surlet de Chokiers à 1000 Bruxelles). « Le gouvernement pratique la râpe à fromage et tente de cacher les coupes sous le tapis. Ce n'est pas parce qu'elles sont disséminés et reportées que les coupes seront moins douloureuses explique Charlie Le Paige, président de Comac. 100 millions cela représente le salaire annuel de plus de 3.000 profs. On manque de places, on manque de matériel, on manque de profs. Notre enseignement est l'un des plus inégalitaire et on veut faire croire qu'avec des millions en moins tout ira bien ? C'est la logique même de l'austérité qu'il faut dénoncer si nous voulons un enseignement, une culture et des services publics de qualité et accessibles à tous. Pour Comac, il est plus que jamais temps de rentrer en résistance et refuser les coupes d'austérité. »